Olympique et international : pour l'élite

Les séries olympiques sont nombreuses... On y trouve des séries qui furent d’avant-garde, aujourd’hui dépassées mais devenues mythiques, comme le Star plus que centenaire.

Celui-ci a été sélectionné 18 fois aux JO, le Finn 17 fois, le Flying Dutchman 9 fois. Le choix des sélectionnés dépend du pays organisateur et parfois de considérations politiques et patriotiques : Yole olympique (Kiel), Firefly (Torquay), Finn (Helsinki), Europe (Barcelone) ou économiques. Le niveau technique très élevé dans ces séries n’encourage pas les amateurs.

L'Exocet a été lancé en 1961 par Lucien Gourmez et Michel Nivelt .

 

Lire la suite...

Le Finn a été dessiné en 1949 par Rickard Sarby pour les jeux olympiques d’Helsinki de 1952.

Lire la suite...


Le Fireball est un dériveur unique avec sa forme à bouchains vifs et sa marotte.

Lire la suite...

Le Firefly est toujours construit selon le dessin d’origine depuis la guerre.

Lire la suite...


Le Flying Dutchman est un dériveur maximaliste, très rapide, cher et sophistiqué.

Lire la suite...

La Snipe fut l’un des premiers monotypes à connaître une diffusion mondiale

Lire la suite...


Le Star a été dessiné en 1910 par Francis Sweisguthet reste très populaire.

Lire la suite...

La Yole Olympique de 1936 a été conçue par un étudiant Sud-Africain, Hellmut Stauch.

Lire la suite...