Séries populaires atypiques : la voile pour tous

Ces petits dériveurs en double conçus pour être financièrement accessibles au plus grand nombre ont déclenché l’essor de la plaisance dans les années cinquante au moment où augmentaient le niveau de vie, le temps des loisirs et où se multipliaient les écoles de voiles comme les Glénans.

Dans les années quarante, l’Argonaute fut spécialement conçu pour faire découvrir le sport de la voile.

 

L’utilisation du contreplaqué et le choix de formes simplifiées facilitent la construction soit en petites séries (Vaurien) soit par des amateurs (Mousse). Le choix technique du bois moulé autorise des constructions « en forme » mais plus coûteuses en main-d’œuvre.

 

Le Farfadet était destiné à l’entraînement des enfants.

 

L'imagination, amène à la conception étonnante du Youyou pliant Bardiaux ou du canot Lapon inspirée des kayaks entoilés....

L'annexe Bardiaux est un canot pliant en toile sur une armature en bois.

Lire la suite...

L'Argonaute est un bateau qui marque une étape importante dans l'histoire de la plaisance.

Lire la suite...


Le Boucanier est un bateau en bois moulé dessiné par Jean Jacques Herbulot en 1957.

Lire la suite...

Le Farfadet était dès l'origine destiné aux enfants.

 

 Lire la suite...


Le canot Lapon démonté tient dans deux sacs !

 

Lire la suite...

Le Mousse fut la réponse d'Eugène Cornu au Vaurien de J.J. Herbulot.

 Lire la suite...


Le Proto Joubert : toutes les techniques expérimentales des années soixante en un bateau unique.

Lire la suite...

P'tit Gars, le petit cousin des Pen Duick, pour concurrencer le Vaurien.

Lire la suite...


Le Simoun junior eut un beau succès grâce à son élégance et à ses performances.

Lire la suite...

Le Sharpie 9m2 est un dériveur en solitaire de compétition.

 

Lire la suite...


Le Simplet fait partie de cette génération  qui est à l’origine de la démocratisation de la plaisance.

Lire la suite...

Le Vaurien est le bateau qui a mis la France sur l’eau.

 

Lire la suite...